top of page

Actualité

Artiste visuel

Plus ou moins l'estran
Traits de côte à côte
Bleu mont Blanc mat 2 couches
360 microsillon
Pour le sommet
Bâbord amures #1
Haïkus cartographiques

Cinéaste

Bleu mont Blanc

Etalonner le ciel
Disparition de la couleur
Effet de Foehn
Altura 3653
Préparation et ascension du mont Blanc par les artistes


Contact et CV

DIVERSES CONFLUENCES ou le devenir-mariée des célibataires, 2023


Dialogue avec Marcel Duchamp -  Diverses confluences est un hommage à Marcel Duchamp, une maquette à l’échelle 1/7ème de trois paravents de verre contenus en deux boîtes exposés conjointement avec l’emblématique Boîte-en-valise.

Le titre de la pièce DIVERSES CONFLUENCES ou le devenir-mariée des célibataires se base sur le concept deleuzien de « devenir » (la notion de devenir-autre se déclinant selon les modes du devenir-indien, devenir-animal, devenir-chant de l’écriture ou devenir-mariée des célibataires)  

Une interrogation sur certains dispositifs normatifs de genre

 

Une « mariée » soumise aux avances d’un groupe de « célibataires »…
 

Avec ses Célibataires (Grand Verre, Neuf Moules Mâlic ou Cimetière des uniformes et livrées), Marcel Duchamp a voulu donner de la masculinité une image grotesque.
Chacune de ses figures incarne une fonction de pouvoir, revêt un uniforme « viril ».

Musée des Beaux-Arts de Rouen - Pallier Nord (jusqu’au 5 mars 2024)
photo © Jean-Arneau Filtness

 

(Cheval majeur
Raymond Duchamp-Villon, 1914)

Boite-en-valise
Marcel Duchamp, 1935-1941


Deux nus
Marcel Duchamp, 1910


DIVERSES CONFLUENCES
(ou le devenir-mariée des célibataires)

diverses_confluences_expo_sq.jpg


Les panneaux de verres imaginent les motifs et coloris des uniformes de ces célibataire malîcs en déjouant les codes colorés ordinairement attribués à des telles fonctions – il s’ensuit l’emploi explosif et chamarré de couleurs ordinairement considérée peu  masculin, ou Mâlic… 
 

On peut regarder Réseaux des stoppages comme une cartographie, un diagramme des propres règles de Marcel Duchamp.
 

Sur ces motifs – les différentes armures de tissu –  courent diverses confluences de fleuves colorés… infiniment mobiles, librement elles se répandent déjouant toute frontière.

Cet itinéraire géographique se révèle ainsi tantôt conceptuel,  tantôt symbolique ou imaginaire : il figure ici la traversée des apparences, tissée de dérives et d’errances, autant de fleuves cherchant à traverser le réel, à mieux le cerner pour le transformer peut-être, tentant de dépasser toujours certaines conceptions dualistes et sexuées d’un monde jamais suffisamment pluriel… et les résistants clivages, qu’ils soient conventionnels, générationnels ou de genre.

 

diverses_confluences_vignette_2_sq.jpg
diverses_confluences_vignette_1_sq.jpg

DIVERSES CONFLUENCES fait écho à la Boîte-en-valise (1935-1941) de Marcel Duchamp (1887-1968), exposée ici à proximité.
Jean-Arneau Filtness y emprunte le principe du modèle réduit et fait référence à son œuvre centrale : Le Grand Verre (1915-1923, Philadelphia Museum of Art).
Il en reprend les uniformes des célibataires et le concept du « stoppage étalon ». Celui-ci se fonde sur l'expérience suivante soulignant avec ironie le caractère normatif de tout système métrique, Marcel Duchamp laisse choir sur le sol des ficelles d'un mètre de longueur afin de capturer les formes aléatoires prises par les cordelettes. Jean-Arneau Filtness détourne la citation vers le sujet du fleuve. Il souligne sinuosités et méandres comme autant d'invitations à percevoir le cours d'eau comme un multiplicateur de paysages, un complice en mesure de nous aider à déplier infiniment un territoire, qu’il soit géographique ou conceptuel. 

 

Florence Calame-Levert, conservatrice d’art moderne et contemporain au Musée des Beaux-Arts de Rouen, au sujet de l’exposition La Ronde #7 organisée par la RMM Rouen Normandie, septembre 2023
 

bottom of page